Julien Foussard |

Julien Foussard  |

La solidité de ce fonds réside dans le fait qu'il compte sur des businessmen expérimentés, tels que julien foussard (http://www.julien-foussard.digital) au lieu de s'appuyer sur une équipe de banquiers. La conviction de Julien Foussard est que pour bien entreprendre, il faut être correctement orienté. L’entrepreneur prodigue des des conseils ainsi que des encouragements et mises en garde pour faire la différence. N’ayant généralement ni C.A ni rentabilité, les startups sont dans l’obligation de trouver l’investisseur qui pourra participer à leur accroissement par des outils, de l'assistance ou l’adhésion à un réseau. Des formules préétablies censées rentabiliser leurs placements sont suivies par la majorité des organes financiers qui n’ont jamais créé de boîte. Grâce au V.C, les sociétés récemment lancées sont sponsorisées.

À propos de Julien Foussard et de son parcours professionnel

Cet entrepreneur et promoteur savait dès son plus jeune âge qu’il souhaitait travailler dans la conception de startups. Autodidacte, il concrétise ses ambitions en s'aidant de son optimisme pour l'entrepreneuriat. La promotion d’Oyst, une méthode de paiement sur Internet, courant 2016, concrétise l’envie de Julien Foussard d'améliorer le statu quo ainsi que les systèmes courants, motivant grandement son cursus professionnel. Julien Foussard a investi le monde du business en 2007, alors âgé de 21 ans. Le premier établissement qu'il a créé était se trouve être une boutique online. Conseillant différentes startups grâce au bailleur de fonds Iron Capital, il s'initie aux modèles d'affaires des services digitaux de souscription, ce qui l’encourage à en faire son domaine de prédilection.

Ses coordonnées bancaires et de livraison enregistrées au préalable, l’abonné effectue ses achats en un seul clic avec OYST, activable à partir du descriptif produit d’une plateforme e-marchand. Julien Foussard fonde OYST courant 2016 et bouscule la plus grande filière sur la toile. La boîte a développé une offre donnant aux visiteurs la possibilité d'acheter en un seul clic. Aujourd’hui, le gérant a pour enjeu principal le recrutement des meilleurs collaborateurs pour réussir les missions qu'ils se sont données à travers OYST. Julien Foussard cherche à révolutionner l’achat en ligne en laissant de côté le parcours d’achat et la notion même de e-commerce. Il souhaite faciliter et raccourcir au maximum ce procédé.

L'univers des affaires : la passion du manager

Julien Foussard savait dès son jeune âge qu’il désirait monter des entreprises. Enthousiaste et ingénieux, il crée son premier site e-commerce en 2007. La première entreprise d’une longue série. Julien Foussard réalise dès son plus jeune âge qu’il désire accompagner l'expansion d’une compagnie. C’est ainsi qu’il s'investit dans la création d'entreprise à 21 ans. Afin de se consacrer totalement aux affaires, le gérant d'entreprise met ses études dans l'Hexagone de côté quelques temps et lance une dizaine d'entreprises travaillant dans la souscription online pour enrichir son expérience. La contribution de l'homme d'affaires à la pérennité des prestations de commerce online se fait grâce à son investissement dans des sociétés récentes et possédant de grandes chances de réussite telles que Cheerz ou Krank.

Le point sur le directeur & Iron Web

La dynamique de sa localisation, l’expertise du pôle R&D ainsi que l’expérience de Julien Foussard dans le monde digital garantissent la rentabilité de l’enseigne qu’il dirige. Iron Group fournit des services, des produits de grande consommation et des logiciels, tant aux particuliers qu’aux professionnels. En 2016, la compagnie Iron Web fait un C.A d'une centaine de millions d’euros. Elle est incluse parmi les enseignes récentes les plus actives de la French Tech britannique.

L’un des fondateurs européens de la compagnie Iron Group est Julien Foussard et son bras financier, géré par Anne de Kerckhove, est Iron Capital, un holding d'investissement anglais. Le holding d’investissement anglais Iron Capital dirigé par l'entrepreneur subventionne exclusivement les sociétés qui visent le Royaume-Uni ou les États-Unis et qui vendent des prestations par abonnement. Améliorant les services digitaux de souscription et disposant de quelques millions à investir sur 5 ans, la boîte Iron Capital va accompagner une cinquantaine d'entreprises en pleine expansion d’ici fin 2017. Mettant à profit ses 10 ans d’expertise dans le commerce numérique et en lançant Iron Capital, Julien Foussard contribue au lancement des enseignes en stade précoce de développement.

Nos articles